De l’obscurité …

Voilà des siècles que je suis assis sur ma souche, morte.
J’attends patiemment qu’un rameau, un bourgeon naisse.
En vain.

Le crépuscule est venu et s’est installé à jamais semble-t-il.

J’ai mené des batailles depuis l’aube des temps. Sans relâche. Car un guerrier ne vit que lorsqu’il combat, faisant la fierté de ses ancêtres.

Mais voilà que j’ai perdu mon royaume. Ma cité est tombée. Littéralement. Et le pont qui permettait à mes fiers guerriers de rejoindre la terre du peuple fût brisé. Non pas par défaillance du gardien, qui souffla dans le cor en temps voulu, mais par ma propre bêtise.

Je pensais conclure un pacte avec les géants. (…) Lire la suite >>

Leave a Reply